Guide de conversation

fr argumenter qc. 1   »   lv kaut ko pamatot 1

75 [soixante-quinze]

argumenter qc. 1

argumenter qc. 1

75 [septiņdesmit pieci]

kaut ko pamatot 1

Choisissez comment vous souhaitez voir la traduction :   
Français Letton Son Suite
Pourquoi ne venez-vous pas ? K--ēc-J-- n----at? Kāpēc Jūs nenākat? K-p-c J-s n-n-k-t- ------------------ Kāpēc Jūs nenākat? 0
Le temps est trop mauvais. L--ks -r-ti---l-kt-. Laiks ir tik slikts. L-i-s i- t-k s-i-t-. -------------------- Laiks ir tik slikts. 0
Je ne viens pas parce que le temps est trop mauvais. E- n-nāk-,--o--r---ik-s -a-k-. Es nenāku, jo ir slikts laiks. E- n-n-k-, j- i- s-i-t- l-i-s- ------------------------------ Es nenāku, jo ir slikts laiks. 0
Pourquoi ne vient-il pas ? K-p-c ---š n-nāk? Kāpēc viņš nenāk? K-p-c v-ņ- n-n-k- ----------------- Kāpēc viņš nenāk? 0
Il n’est pas invité. Viņš -a- -z--c-nā-s. Viņš nav uzaicināts. V-ņ- n-v u-a-c-n-t-. -------------------- Viņš nav uzaicināts. 0
Il ne vient pas parce qu’il n’est pas invité. V-ņ- ---āk,--o ----uz---in-ts. Viņš nenāk, jo nav uzaicināts. V-ņ- n-n-k- j- n-v u-a-c-n-t-. ------------------------------ Viņš nenāk, jo nav uzaicināts. 0
Pourquoi ne viens-tu pas ? K-p-c -- ne---? Kāpēc tu nenāc? K-p-c t- n-n-c- --------------- Kāpēc tu nenāc? 0
Je n’ai pas le temps. M-n---- l--k-. Man nav laika. M-n n-v l-i-a- -------------- Man nav laika. 0
Je ne viens pas parce que je n’ai pas le temps. Es-ne-āk-- -- -a--nav------. Es nenāku, jo man nav laika. E- n-n-k-, j- m-n n-v l-i-a- ---------------------------- Es nenāku, jo man nav laika. 0
Pourquoi ne restes-tu pas ? K--ēc-t- n--aliec? Kāpēc tu nepaliec? K-p-c t- n-p-l-e-? ------------------ Kāpēc tu nepaliec? 0
Je dois encore travailler. Man-----jā-tr---. Man vēl jāstrādā. M-n v-l j-s-r-d-. ----------------- Man vēl jāstrādā. 0
Je ne reste pas parce que je dois encore travailler. E- -ep--ie-------m-----l--āstr--ā. Es nepalieku, jo man vēl jāstrādā. E- n-p-l-e-u- j- m-n v-l j-s-r-d-. ---------------------------------- Es nepalieku, jo man vēl jāstrādā. 0
Pourquoi partez-vous déjà ? Kāp-- Jūs---u a---ja-? Kāpēc Jūs jau aizejat? K-p-c J-s j-u a-z-j-t- ---------------------- Kāpēc Jūs jau aizejat? 0
Je suis fatigué. E- esm------r--i. Es esmu nogurusi. E- e-m- n-g-r-s-. ----------------- Es esmu nogurusi. 0
Je pars déjà parce que je suis fatigué. Es---z---,--o e--u -og--u--. Es aizeju, jo esmu nogurusi. E- a-z-j-, j- e-m- n-g-r-s-. ---------------------------- Es aizeju, jo esmu nogurusi. 0
Pourquoi partez-vous déjà ? K-p---J-s--au-a--b--uc-t? Kāpēc Jūs jau aizbraucat? K-p-c J-s j-u a-z-r-u-a-? ------------------------- Kāpēc Jūs jau aizbraucat? 0
Il est déjà tard. I- jau vē-s. Ir jau vēls. I- j-u v-l-. ------------ Ir jau vēls. 0
Je pars déjà parce qu’il est déjà tard. Es---a-cu-prom- j---r---u--ēls. Es braucu prom, jo ir jau vēls. E- b-a-c- p-o-, j- i- j-u v-l-. ------------------------------- Es braucu prom, jo ir jau vēls. 0

Langue maternelle = émotionnelle, langue étrangère = rationnelle ?

Lorsque nous apprenons des langues étrangères, nous stimulons notre cerveau. Notre pensée est modifiée par l'apprentissage. Nous devenons plus créatifs et plus flexibles. La pensée complexe est également facilitée pour les personnes multilingues. Lors de l'apprentissage, la mémoire est entraînée. Plus nous apprenons, mieux notre mémoire fonctionne. Les personnes qui ont appris beaucoup de langues apprennent aussi d'autres choses plus rapidement. Elles peuvent se concentrer plus longuement sur une réflexion liée à un thème. C'est pourquoi elles résolvent les problèmes plus vite. Les personnes multilingues peuvent aussi mieux prendre des décisions. Mais la façon dont elles prennent les décisions dépendent aussi des langues. La langue dans laquelle nous pensons influe sur nos décisions. Des psychologues ont examiné plusieurs personnes pour une étude. Toutes les personnes tests étaient bilingues. Elles parlaient en plus de leur langue maternelle une autre langue. Les personnes tests devaient répondre à une question. Il s'agissait de la résolution d'un problème. Les personnes tests devaient choisir entre deux options. L'une d'elles était nettement plus risquée que l'autre. Les personnes tests devaient répondre à la question dans les deux langues. Et les réponses changeaient lorsque la langue changeait ! Lorsqu'elles parlaient leur langue maternelle, les personnes tests choisissaient le risque. Mais dans la langue étrangère, elles se décidaient pour l'option la plus sûre. Après cette expérience, les personnes tests devaient encore faire des paris. Là aussi on constatait une nette différence. Lorsqu'elles employaient la langue étrangère, elles étaient plus raisonnables. Les chercheurs supposent qu'elles sont plus concentrées dans la langue étrangère. C'est pourquoi nous prenons nos décisions non pas de façon émotionnelle, mais rationnelle…