Guide de conversation

fr Passé 1   »   es Pretérito 1

81 [quatre-vingt-un]

Passé 1

Passé 1

81 [ochenta y uno]

Pretérito 1

Choisissez comment vous souhaitez voir la traduction :   
Français Espagnol Son Suite
écrire es--ib-r e------- e-c-i-i- -------- escribir
Il écrivait une lettre. É--es----ió --a-cart-. É- e------- u-- c----- É- e-c-i-i- u-a c-r-a- ---------------------- Él escribió una carta.
Et elle écrivait une carte. Y-e-la---crib-ó--n--pos-a-. Y e--- e------- u-- p------ Y e-l- e-c-i-i- u-a p-s-a-. --------------------------- Y ella escribió una postal.
lire le-r l--- l-e- ---- leer
Il lisait un magazine. Él ley- -n--r---sta. É- l--- u-- r------- É- l-y- u-a r-v-s-a- -------------------- Él leyó una revista.
Et elle lisait un livre. Y -l---l--- u---i---. Y e--- l--- u- l----- Y e-l- l-y- u- l-b-o- --------------------- Y ella leyó un libro.
prendre coger-- to--r- a--r----(---) c---- / t----- a------ (---- c-g-r / t-m-r- a-a-r-r (-m-) ---------------------------- coger / tomar, agarrar (am.)
Il prenait une cigarette. Él co-i- -n -i-----ll-. É- c---- u- c---------- É- c-g-ó u- c-g-r-i-l-. ----------------------- Él cogió un cigarrillo.
Elle prenait un morceau de chocolat. El-a-c--i- -n---ozo ----ho-olat-. E--- c---- u- t---- d- c--------- E-l- c-g-ó u- t-o-o d- c-o-o-a-e- --------------------------------- Ella cogió un trozo de chocolate.
Alors qu’il était infidèle, elle était fidèle. É--e-- infi-------- -lla-e---fiel. É- e-- i------ p--- e--- e-- f---- É- e-a i-f-e-, p-r- e-l- e-a f-e-. ---------------------------------- Él era infiel, pero ella era fiel.
Alors qu’il était paresseux, elle était diligente. É----a un-h-----án- pero ella---a t-------o-a. É- e-- u- h-------- p--- e--- e-- t----------- É- e-a u- h-l-a-á-, p-r- e-l- e-a t-a-a-a-o-a- ---------------------------------------------- Él era un holgazán, pero ella era trabajadora.
Alors qu’il était pauvre, elle était riche. É- e-----bre, p--o--l-a---- -i-a. É- e-- p----- p--- e--- e-- r---- É- e-a p-b-e- p-r- e-l- e-a r-c-. --------------------------------- Él era pobre, pero ella era rica.
Il n’avait pas d’argent, mais au contraire des dettes. Él--- ten-- -i-er-- si-- de-d-s. É- n- t---- d------ s--- d------ É- n- t-n-a d-n-r-, s-n- d-u-a-. -------------------------------- Él no tenía dinero, sino deudas.
Il n’avait pas de chance, mais au contraire de la malchance. É- -o-te--- buen- s-e------in--m--- -u--te. É- n- t---- b---- s------ s--- m--- s------ É- n- t-n-a b-e-a s-e-t-, s-n- m-l- s-e-t-. ------------------------------------------- Él no tenía buena suerte, sino mala suerte.
Il n’avait pas de succès, mais au contraire des échecs. Él-no------ -x-to-,---no ----a-o-. É- n- t---- é------ s--- f-------- É- n- t-n-a é-i-o-, s-n- f-a-a-o-. ---------------------------------- Él no tenía éxitos, sino fracasos.
Il n’était pas heureux, mais au contraire malheureux. Él n- es-a-a-sa----ech-, s-no --s-t--f-c--. É- n- e----- s---------- s--- i------------ É- n- e-t-b- s-t-s-e-h-, s-n- i-s-t-s-e-h-. ------------------------------------------- Él no estaba satisfecho, sino insatisfecho.
Il n’était pas chanceux, mais au contraire malchanceux. Él -- era --li-, --n---n--l--. É- n- e-- f----- s--- i------- É- n- e-a f-l-z- s-n- i-f-l-z- ------------------------------ Él no era feliz, sino infeliz.
Il n’était pas sympathique, mais au contraire antipathique. Él -o era---mpá-i--,-si-o--n-i--t-c-. É- n- e-- s--------- s--- a---------- É- n- e-a s-m-á-i-o- s-n- a-t-p-t-c-. ------------------------------------- Él no era simpático, sino antipático.

Comment les enfants apprennent à bien parler

Dès la naissance, l'homme communique avec les autres. Les bébés pleurent lorsqu'ils veulent quelque chose. Agés de quelques mois, ils savent déjà dire quelques mots simples. Vers deux ans, ils parlent avec des phrases de trois mots. On ne peut pas influer sur le moment auquel un enfant va commencer à parler. Mais on peut avoir une influence sur la qualité de l'apprentissage des enfants de leur langue maternelle ! Pour cela, il faut tout de même porter attention à certaines choses. Ce qui compte avant tout, c'est que l'enfant qui apprend soit toujours motivé. Il doit réaliser qu'il atteint quelque chose quand il parle. Les bébés sont heureux de recevoir un sourire en retour positif. Les enfants plus âgés recherchent le dialogue avec leur environnement. Ils se réfèrent à la langue des personnes proches d'eux. C'est pourquoi le niveau de langue des parents et des éducateurs est important. Les enfants doivent aussi apprendre que le langage a de la valeur ! Cela devrait toujours leur apporter du plaisir. La lecture montre aux enfants à quel point la langue peut être passionnante. Les parents devraient aussi entreprendre le plus de choses possibles avec leurs enfants. Lorsqu'un enfant vit beaucoup de choses, il veut en parler. Les enfants grandissant dans le bilinguisme ont besoin de règles précises. Ils doivent savoir quelle langue il parle avec qui. Ainsi, leur cerveau peut apprendre à différencier les deux langues. Lorsque les enfants vont à l'école, leur langue change. Ils apprennent une nouvelle langue courante. A ce moment, il est important que les parents soient attentifs à la façon dont parle leur enfant. Des études montrent que la première langue imprime le cerveau pour toujours. Ce que nous apprenons en tant qu'enfants nous accompagne tout au long de notre vie. Lorsqu'on apprend sa langue maternelle correctement, on en profite plus tard. On apprend les choses nouvelles plus vite et mieux, pas seulement les langues étrangères…