Guide de conversation

fr Subordonnées avec si   »   es Oraciones subordinadas con si

93 [quatre-vingt-treize]

Subordonnées avec si

Subordonnées avec si

93 [noventa y tres]

Oraciones subordinadas con si

Choisissez comment vous souhaitez voir la traduction :   
Français Espagnol Son Suite
Je ne sais pas s’il m’aime. N- sé-si-m- ---er-. N- s- s- m- q------ N- s- s- m- q-i-r-. ------------------- No sé si me quiere.
Je ne sais pas s’il va revenir. N--s--s--vo--er-. N- s- s- v------- N- s- s- v-l-e-á- ----------------- No sé si volverá.
Je ne sais pas s’il va m’appeler. No s---i-me ------á. N- s- s- m- l------- N- s- s- m- l-a-a-á- -------------------- No sé si me llamará.
Et s’il m’aime ? ¿Me---err-? ¿-- q------ ¿-e q-e-r-? ----------- ¿Me querrá?
Et s’il revient ? ¿--l---á? ¿-------- ¿-o-v-r-? --------- ¿Volverá?
Et s’il m’appelle ? ¿M- ll-m---? ¿-- l------- ¿-e l-a-a-á- ------------ ¿Me llamará?
Je me demande s’il pense à moi. Me---eg---- si pi--s--e----. M- p------- s- p----- e- m-- M- p-e-u-t- s- p-e-s- e- m-. ---------------------------- Me pregunto si piensa en mí.
Je me demande s’il en a une autre. Me--re-u-to------ene a--tra. M- p------- s- t---- a o---- M- p-e-u-t- s- t-e-e a o-r-. ---------------------------- Me pregunto si tiene a otra.
Je me demande s’il ment. Me -regunto si -ie---. M- p------- s- m------ M- p-e-u-t- s- m-e-t-. ---------------------- Me pregunto si miente.
Et s’il pense à moi ? ¿---sar---n -í? ¿------- e- m-- ¿-e-s-r- e- m-? --------------- ¿Pensará en mí?
Et s’il en a une autre ? ¿T-n------ot-a? ¿------ a o---- ¿-e-d-á a o-r-? --------------- ¿Tendrá a otra?
Et s’il dit la vérité ? ¿-s--rá -ic-en-o--a-verdad? ¿------ d------- l- v------ ¿-s-a-á d-c-e-d- l- v-r-a-? --------------------------- ¿Estará diciendo la verdad?
Je doute qu’il m’aime vraiment. Dudo-q----e g--te--e-lmen-e. D--- q-- l- g---- r--------- D-d- q-e l- g-s-e r-a-m-n-e- ---------------------------- Dudo que le guste realmente.
Je doute qu’il m’écrive. D-d---ue-me-esc--ba. D--- q-- m- e------- D-d- q-e m- e-c-i-a- -------------------- Dudo que me escriba.
Je doute qu’il m’épouse. D-d- --- -e -as- co---g-. D--- q-- s- c--- c------- D-d- q-e s- c-s- c-n-i-o- ------------------------- Dudo que se case conmigo.
Et s’il m’aime ? ¿L- gust-r- rea-mente? ¿-- g------ r--------- ¿-e g-s-a-é r-a-m-n-e- ---------------------- ¿Le gustaré realmente?
Et s’il m’écrit ? ¿M-------b--á? ¿-- e--------- ¿-e e-c-i-i-á- -------------- ¿Me escribirá?
Et s’il m’épouse ? ¿Se c-s--á-c--mi--? ¿-- c----- c------- ¿-e c-s-r- c-n-i-o- ------------------- ¿Se casará conmigo?

Comment le cerveau apprend-il la grammaire ?

Bébés, nous commençons à apprendre notre langue maternelle. Cela se passe de façon automatique. Nous ne nous en rendons pas compte. Mais lors de l'apprentissage, le cerveau doit être très efficace. Par exemple lorsque nous apprenons la grammaire, il a beaucoup de travail. Chaque jour, il entend de nouvelles choses. Il reçoit en permanence de nouvelles impulsions. Mais le cerveau ne peut pas traiter chaque impulsion isolément. Il doit agir avec économie. C'est pourquoi il s'oriente d'après les régularités. Le cerveau retient ce qu'il entend fréquemment. Il enregistre la fréquence à laquelle une chose précise apparaît. A partir de ces exemples, il fabrique ensuite une règle de grammaire. Les enfants savent si une phrase est correcte ou non. Mais ils ne savent pas pourquoi. Leur cerveau connaît les règles sans les avoir apprises. Les adultes apprennent les langues différemment. Ils connaissent déjà les structures de leur langue maternelle. Celles-ci constituent la base pour les nouvelles règles de grammaire. Mais pour apprendre, les adultes ont besoin de cours. Lorsque le cerveau apprend la grammaire, il a un système établi. Cela se voit par exemple avec les noms et les verbes. Ils sont stockés dans différentes régions du cerveau. Lorsqu'ils sont traités, différentes régions sont actives. Les règles simples sont également apprises autrement que les règles complexes. Pour les règles complexes, plusieurs zones du cerveau travaillent en même temps. On n'a pas encore étudié comment le cerveau apprend précisément la grammaire. Mais on sait qu'en théorie, il peut apprendre toutes les grammaires…