Guide de conversation

Faire du shopping   »   ‫التسوق / التبضّع‬

54 [cinquante-quatre]

Faire du shopping

Faire du shopping

‫54 [أربعة وخمسون]‬

54 [arabeat wakhamsuna]

+

‫التسوق / التبضّع‬

[altasawq / altbdde]

Vous pouvez cliquer sur chaque blanc pour voir le texte ou:   

Français Arabe Son Suite
Je voudrais acheter un cadeau. ‫أ--- أ- أ---- ه---.‬ ‫أريد أن أشتري هدية.‬ 0
ar-- '-- '------- h-------. arid 'an 'ashtari hadiatan.
+
Mais pas trop cher. ‫و--- أ-- ت--- م----.‬ ‫ولكن ألا تكون مكلفة.‬ 0
wl---- '---- t---- m---------. wlukun 'alaa takun muklifatan.
+
Peut-être un sac à main ? ‫ر--- ح---- ي-.‬ ‫ربما حقيبة يد.‬ 0
rb--- h-------- y-. rbuma haqibatan yd.
+
     
Quelle couleur désirez-vous ? ‫م- ا---- ا--- ت------ ؟‬ ‫ما اللون الذي تريدينه ؟‬ 0
ma a----- a---- t-------- ? ma allawn aldhy turidinah ?
+
Noir, brun ou blanc ? ‫أ---- ب-- أ- أ--- ؟‬ ‫أسود، بني أم أبيض ؟‬ 0
as--- b--- '-- '----- ? aswd, bani 'am 'abyad ?
+
Un grand ou un petit ? ‫ح---- ك---- أ- ص---- ؟‬ ‫حقيبة كبيرة أم صغيرة ؟‬ 0
hq---- k------ '--- s------ ? hqibat kabirat 'ama saghira ?
+
     
Est-ce que je peux voir celui-ci ? ‫م--- أ- أ-- ه-- ؟‬ ‫ممكن أن أرى هذه ؟‬ 0
mm-- '-- '---- h----- ? mmkn 'an 'araa hadhih ?
+
Est-il en cuir ? ‫ه- ه- م- ج-- ؟‬ ‫هل هي من جلد ؟‬ 0
hl h- m-- j--- ? hl hi min juld ?
+
Ou en matière synthétique ? ‫أ- ه- م- م--- ا-------- ( ا-------- )‬ ‫أم هي من مادة اصطناعية؟ ( البلاستيك )‬ 0
am h- m-- m---- a---------? ( a-------- ) am hi min madat aistinaeia? ( alblastyk )
+
     
En cuir véritable. ‫ط---- ، م- ج--.‬ ‫طبعاً ، من جلد.‬ 0
tb---- , m-- j-----. tbeaan , min julida.
+
C’est de la très bonne qualité. ‫و-- م- ن---- ج--- ل-----.‬ ‫وهي من نوعية جيدة للغاية.‬ 0
wh- m-- n------ j------ l---------. whi min naweiat jayidat lilghayata.
+
Et le sac est vraiment à un prix très avantageux. ‫و------- ث---- م---- ج---.‬ ‫والحقيبة ثمنها مناسب جداً.‬ 0
wa------- t-------- m------ j----. walhaqibt thamanaha munasib jdaan.
+
     
Il me plaît bien. ‫إ--- ت-----.‬ ‫إنها تعجبني.‬ 0
'i----- t-------. 'iinaha tuejabni.
+
Je le prends. ‫س-----.‬ ‫سآخذها.‬ 0
sa--------. sakhadhuha.
+
Puis-je éventuellement l’échanger ? ‫ي----- ت------ ؟‬ ‫يمكنني تبديلها ؟‬ 0
ym---- t-------- ? ymknny tabdiluha ?
+
     
Bien sur. ‫ب-----.‬ ‫بالطبع.‬ 0
ba------. baltabae.
+
Nous vous faisons un paquet cadeau. ‫س------ ل- ك----.‬ ‫سنغلفها لك كهدية.‬ 0
sn--------- l-- k-------. snaghlifuha lak kahdiata.
+
La caisse est par derrière. ‫ا------ ه---.‬ ‫الصندوق هناك.‬ 0
al------ h-----. alsunduq hunaka.
+
     

Qui comprend qui ?

Il y a environ 7 milliards d'hommes sur la Terre. Ils ont tous une langue. Malheureusement, ce n'est pas toujours la même. Pour parler avec d'autres nations, nous devons donc apprendre des langues. C'est souvent laborieux. Mais il existe des langues qui se ressemblent beaucoup. Leurs locuteurs se comprennent sans maîtriser l'autre langue. On appelle ce phénomène l'intelligibilité mutuelle. On distingue deux variantes. La première variante est la compréhension mutuelle orale. Les locuteurs se comprennent lorsqu'ils parlent. Mais ils ne comprennent pas la forme écrite de l'autre langue. Cela est dû aux deux écritures très différentes des deux langues. C'est le cas par exemple des langues hindi et urdu. La compréhension mutuelle écrite est la deuxième variante. Là, l'autre langue est comprise dans sa forme écrite. Mais lorsque les locuteurs parlent ensemble, ils se comprennent mal. La raison est une prononciation profondément différente. Les langues allemandes et néerlandaise en sont un exemple. La plupart des langues proches contiennent les deux variantes. C'est-à-dire qu'elles sont intelligibles à l'oral et à l'écrit. Le russe et l'ukrainien ou le thaï et le laotien en sont des exemples. Mais il existe aussi une forme asymétrique de l'intelligibilité mutuelle. C'est le cas où des locuteurs ne se comprennent pas aussi bien dans les deux directions. Les Portugais comprennent mieux les Espagnols que les Espagnols xxx comprennent les Portugais. De même les Autrichiens comprennent mieux les Allemands que les Allemands les Autrichiens. Pour ces exemples, la prononciation ou le dialecte sont une barrière. Si quelqu'un veut vraiment mener de bonnes conversations, il doit encore apprendre…